Chat, neige et silence

Frisou, du haut de ses 14 ans de vieille chatoune, essaie — encore à son âge — d’attraper les flocons de neige.

Tranquillement assise sur le bord de la baie vitrée, elle se fait aller la patte droite de haut en bas; puis se penche la tête à gauche; puis se fait aller la patte gauche de haut en bas; puis se penche la tête à droite; puis s’arrête quelques instants pour simplement regarder, avec ses yeux de chasseresse, les flocons tomber; puis recommence toute l’opération, dans ce même ordre.

Y a pas à dire, une première neige dans le silence avec un chat qui chasse les flocons, ça commence bien une journée, toute grise soit-elle.

Juin = charnière

CharnièreJe suis entrée de plain-pied dans la quarantaine en juin dernier.

Je vous vois d’ici perplexe. N’ai-je pas eu 40 ans il y aura bientôt trois ans?

Je terminerai bientôt 43 révolutions sur cette bonne vieille Terre et j’entamerai ma 44e par la même occasion, oui. Cela dit, il y a toujours eu décalage entre ma raison, mon coeur et mon corps. (Du genre que mes instituteurs et mes professeurs ont souvent demandé à mon père de me faire sauter une — parfois deux! — année(s) scolaire(s) et que celui-ci a toujours refusé par souci d’adaptation normale et d’insertion sociale. On l’en remercie d’ailleurs, malgré ses propres incapacités.)

Non. Je vous parle évidemment d’âme, de bonheur, de comportements et de choix de vie. Lire la suite