Gaspard, Béatrice et moi

Ou ma réinterprétation du « Me, Myself and I »

Décousu en rafale, épisode Nouvel An

Si nous sommes amis sur Facebook, tu connais déjà mes décousus en rafale — ou mes rafales de décousus (et ses autres appellations variées) —, mais comme j’écris ce billet sur le blogue et qu’il sera relayé aussi par Twitter, il est possible que nous ne nous connaissions pas (encore). Pas grave : primo, je délaisse de plus en plus Facebook et deuxio, je cherche justement à élargir mon bassin de lecteurs. Je dis bassin et on s’entend que ça représente une dizaine de personnes, mais qui sait? Peut-être que petit bassin deviendra grand. Pas besoin de m’ajouter sur Facebook, donc, mais restons en contact ici ou sur Twitter ou encore sur Instagram (ou toutes ces réponses) si vous le voulez.

Ces décousus sont devenus mes minis chroniques de pandémie. Ils se veulent ludiques, quelquefois nostalgiques, parfois sérieux, mais ils sont ce qu’ils sont : parfaitement décousus. Bonne lecture!

Lire la suite

Les essentiels de mon île déserte…

Charlotte 1986

Moi en 1986

Certains amis de quiz ont récemment entrepris de monter la playlist des 100 chansons qu’ils apporteraient sur une île déserte. Pour le plaisir, j’ai décidé de me prêter au jeu… pour me rendre compte assez rapidement que je dépasserais plus que probablement la limite; ou du moins que les choix seraient franchement déchirants si je devais la respecter. Au premier jet, j’étais déjà rendue à 150 pièces sur les 12 972 entrées dans ma bibliothèque! Et ça, c’était pour les versions numériques et la musique plus « populaire », hein, parce que je n’avais pas encore touché aux volets classique et baroque et à la collection vinyle. Bref, j’ai l’air de me vanter de ma grande culture musicale — isssh, vous consulterez ladite liste finale; y a un volet un peu kitch —, mais c’est plus une longue intro pour vous dire que j’ai finalement décidé de m’en tenir à 150 ou moins. Le nombre définitif après quelques jours de remaniements? 135

Lire la suite

Chat, neige et silence

Frisou, du haut de ses 14 ans de vieille chatoune, essaie — encore à son âge — d’attraper les flocons de neige.

Tranquillement assise sur le bord de la baie vitrée, elle se fait aller la patte droite de haut en bas; puis se penche la tête à gauche; puis se fait aller la patte gauche de haut en bas; puis se penche la tête à droite; puis s’arrête quelques instants pour simplement regarder, avec ses yeux de chasseresse, les flocons tomber; puis recommence toute l’opération, dans ce même ordre.

Y a pas à dire, une première neige dans le silence avec un chat qui chasse les flocons, ça commence bien une journée, toute grise soit-elle.

« Billets précédents

© 2021 Gaspard, Béatrice et moi

Thème conçu par Anders NorenHaut ↑