Où il est question de Ben Hur, de velours bleu, de pussy et de fin du monde

Investiture Bush (père)Ma mère est fille de diplomate. D’ambassadeur, même. Je ne sais pas si c’est de là qu’elle tire son goût du luxe, des réceptions, des hommes de pouvoir et du protocolaire, mais cela y a sans doute contribué. Ma mère est aussi enfant de la (grande ou haute?) bourgeoisie française. Diktats de l’époque et de sa condition de femme obligent, on lui a enseigné dès le plus jeune âge à tenir son rôle de future femme obéissante-maîtresse de maison-mère de famille, mais aussi à considérer le travail comme étant le propre de l’homme et avilissant pour le sexe faible. Lire la suite

Anniversaire!

Bon. Ben, ça y est. Un an de plus au compteur d’ici quelques jours. Bon anniversaire à moi! Même si je suis tournée vers l’avenir, je n’ai pas pu m’empêcher dernièrement de repasser (parfois même ressasser) le film des quelque 365 jours (ou 31 536 000 secondes, pour faire plaisir à cousin Clément 🙂 ) qui viennent de s’écouler. Je ne tiens pas vraiment de journal intime, difficile alors de tout retenir. En fait, le présent blogue se voulait un peu cela : j’y ai écrit, mais je me suis aussi censurée, pour ne pas choquer ou déranger certains yeux.  Lire la suite

Et vous, comment vous portez-vous?

Chez le gérontopsychiatre, avec Paternel :

Doc : Votre père me dit qu’il ne se souvient plus de grand-chose, mais il me dit qu’il a été marié quelque 10 ans et qu’il est divorcé.
Moi : C’est cela. Marié en ’63 à Copenhague, divorcé en ’74 à Québec.
Doc : Son ex-femme est depuis retournée en France, c’est ça?
Moi : Oui, après un bref passage à New York en 1987 et un à Montréal en 1988-89.
Doc : J’ai probablement mal compris, mais il me dit aussi qu’il a obtenu la garde complète des enfants et qu’elle n’a pas particulièrement cherché à vous reprendre.
Moi et Paternel : (simultanément) Oui
Doc : …
Moi : C’est bien cela.
Doc : La garde complète; à un homme; en 1974…
Moi : Oui
Doc : Au Québec…
Moi : Oui
Doc : (après un moment d’hésitation) Et votre mère, elle a reçu quoi comme diagnostic?
Moi : Heu…
Doc : Et vous, comment vous portez-vous?

Ou comment voler la vedette à son père pendant son rendez-vous chez le psychiatre.