Le jeu des allumettes

DominionJ’ai commencé à fumer à 15 ans. Je ne me souviens plus trop où — sûrement dans un quelconque parc à Outremont; j’y traînais pas mal tout le temps dans ma folle jeunesse –, mais je me souviens avec qui et quoi : des Benson and Hedges Menthol avec ma meilleure amie Geneviève. J’ai su « aspirer » tout de suite en plus. Une vraie fille cool : pas de niaisage! Player’s Light, Dunhill, Export A (rouges, parfois jaunes, certainement pas vertes!), Marlboro, Gauloises blondes se sont ensuite succédé dans ma vie, au fil des modes, des pays et des prix, mais surtout de mes (trop) nombreux excès d’ado et de jeune adulte. J’accotais le quasi deux paquets par jour avant d’arrêter et je ne compte pas les extra consommés pendant mes sorties (qui étaient nombreuses). Bref, ça devait plus tourner autour des deux paquets bien sentis, ou aspirés, voire presque trois on a good night. Lire la suite

Anniversaire!

Bon. Ben, ça y est. Un an de plus au compteur d’ici quelques jours. Bon anniversaire à moi! Même si je suis tournée vers l’avenir, je n’ai pas pu m’empêcher dernièrement de repasser (parfois même ressasser) le film des quelque 365 jours (ou 31 536 000 secondes, pour faire plaisir à cousin Clément 🙂 ) qui viennent de s’écouler. Je ne tiens pas vraiment de journal intime, difficile alors de tout retenir. En fait, le présent blogue se voulait un peu cela : j’y ai écrit, mais je me suis aussi censurée, pour ne pas choquer ou déranger certains yeux.  Lire la suite

Les chroniques linguistiques de Béatrice : fourme, formage, fromage?

LangueOu comment relativiser certains emprunts ou formes « fautives » actuelles :

Lorsque l’Académie française décida de répertorier les mots français pour en faire un dictionnaire au XVIIe siècle, ses choix se fondèrent sur l’usage et le bon goût… mais quel usage au juste? La France comptait des centaines de patois et de langues. L’usage de l’époque hésitait entre formage et fromage. On disait le premier de façon correcte, puisque le formage consistait à former ou à mouler le lait (cette forme reste présente de nos jours dans le mot fourme), mais on pencha cependant pour fromage — fautif —, car il était plus usuel.

Une bonne fourme d’Ambert ou du Cantal pour le souper ce soir?