Ou ma réinterprétation du « Me, Myself and I »

Catégorie : Gaspar

Les apartés de Gaspar : une 37e corde sensible

Vu sur le mur de l’amie Marilyne sur Facebook qui parlait de l’excellente biographie de Marie-Claude Ducas sur Jacques Bouchard — que j’ai dévorée et que je recommande *chaudement* itou :

« Une des conditions de la réussite, c’est de déranger les autres. Personne n’a comme objectif principal de VOUS faire réussir. La conquête du succès, de la fortune, semble être un voyage assez solitaire. Et, plus vous grimpez dans la montagne, moins vous allez rencontrer de monde. Si vous voulez réussir, et donc déranger les autres, sachez ce que cela comporte. » — Jacques Bouchard

Pensez-y… *biiiip*

Hiver 1980

Je me prélasse sur le vison. Plaisir coupable qu’on m’interdit, mais auquel je m’adonne dès que les yeux sont tournés, surtout lorsqu’il est étendu sur le lit, prêt pour ses premières sorties, comme aujourd’hui. C’est fragile un vison. Je sais que grand-maman l’aime beaucoup, mais j’y fais attention. Je sais aussi qu’elle me laisse parfois seule avec lui, pour me faire plaisir.  Lire la suite

© 2021 Gaspard, Béatrice et moi

Thème conçu par Anders NorenHaut ↑